Les anglais

« C’est l’argent qui fait tourner le monde ».

L’Angleterre est un pays où la première valeur est la liberté. Cette liberté inclut le droit qu’ont les riches et les aristocrates de dominer le peuple par la puissance que leur confère leur richesse et leur organisation. Si les pauvres veulent une place au soleil, ils peuvent toujours travailler. Cette valeur essentielle est complètement intégrée par le peuple qui l’accepte comme telle et travaille en effet durement avec peu de récompense mais une loyauté enviée par les dirigeants de nombreux autres pays. Le résultat est un pays avec un grand dynamisme économique et intellectuel, avant tout permis par son statut d’île qui l’a mise à l’abri depuis des siècles de ses puissants et dangereux voisins, en particulier la France.

Dodd - MalaccaAmbitieux, avancés technologiquement, et cupides, on retrouve des anglais sur la terre entière, portés par leur flotte de guerre redoutable et leur soif inaltérable de nouveaux marchés.

Dans la grande guerre révolutionnaire le principal objectif des classes dirigeantes anglaises est de contrecarrer les révolutionnaires trop ambitieux et surtout d’éviter que toute cette agitation ne donne envie à leur sujets de leur couper la tête ou celle de leur roi. Peu nombreux et peu puissants militairement ils comptent avant tout sur leur flotte, mais aussi sur l’argent et la ruse pour prendre l’avantage. Ainsi leur réseau d’espionnage est redoutable et le fanatisme de leurs agents est aussi réputé que leur fourberie.

One thought on “Les anglais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *