Cartésiens

Une des idées directrices de la révolution est le refus de l’obscurantisme et la promotion du doute sous toutes ses formes, surtout quand il s’agit de transcendance. La seule valeur commune doit être la république. De là à l’athéisme il n’y a qu’un pas que bien des sectes ont franchi. Et de là découle nécessairement la recherche de nouveaux points de repères et types de croyances.

Les cartésiens sont un de ces regroupements dont les origines remontent à la renaissance. Nombreux et influents, ce sont surtout des savants et scientifiques de diverses nationalités qui vénèrent la raison, incarnée par leur fondateur vénéré, le philosophe mystique Descartes. Cachés depuis plusieurs siècles ils ont décidé de profiter de la révolution et de son idéal de liberté de conscience pour apparaître sur le devant de la scène. Pour l’heure cela fonctionne et certains sont même parvenus à des postes de députés dans le directoire. Cela reste limité à la France et à quelques pays attachés à des valeurs proches, ailleurs ils sont souvent punis de mort pour leur croyance, en particulier en Espagne et dans les pays musulmans.

Leur réputation de magouilleurs sournois et aveuglement dévoués les uns aux autres leur pose de plus en plus de problèmes. Même ceux qui acceptent leurs croyance s’imaginent parfois qu’ils sont en train de prendre le pouvoir sur la république toute entière. Mais s’agit-t’il vraiment d’imagination.

One thought on “Cartésiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *