Jeu de société ‘Bordeaux en guerre’

Jeu à  la nécromunda où les gangs sont des groupes d’aventuriers qui se retrouvent à Bordeaux ou y sont prisonniers et qui vont devoir survivre et servir leur cause, en travaillant pour ou contre les diverses factions qui s’y trouvent.

 

Les règles de combat sont jusqu’à  nouvel ordre celles de necromunda, le temps d’en développer éventuellement de mieux adaptées à un jeu qui sera plus axé vers le corps à corps, la détermination et le surnaturel.

Notes en attendant : une activation par tirage de cartes à la confrontation est bien plus chaotique et excitante que des équipes jouant intégralement l’une après l’autre. Note : des cartes peuvent représenter des groupes. Retirer le concept de PV pour celui des blessures légères à critique (mais en gardant la mise à terre) serait intéressant. La fuite doit être plus courant et facilitée. Le combat corps à corps à la confrontation est plus intéressant qu’à la warhammer.

L’impossibilité ou la raréfaction du mouvement et du tir dans le même tour ajouterait du mouvement et du suspense tout en accélérant les tours.

Une caractéristique à ajouter serait probablement relative à la magie comme une affinité magique, qui serait à 0 pour les purement réfractaires comme les commissaires politiques et à 10 pour les grands enchanteurs. Être à 0 n’étant pas forcément un inconvénient car on est aussi moins sensible aux sorts ennemis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *