Golem d’acier

Le golem d’acier est la réussite la plus éclatante des géniaux ingénieurs italiens. Il s’agit d’une armure lourde revêtue par un ancien soldat gravement blessé qui a accepté d’être fusionné avec une de ces machines. Elle le maintient alors en vie et lui donne une force et une résistance surhumaine, contre sa liberté. Car une fois dans un de ces machines on n’en ressort jamais. De même qu’on ne pourra plus jamais se passer des ingénieurs qui l’entretiennent. Un pilote de golem devient ainsi sans forcément s’en apercevoir l’esclave dévoué à vie de la guilde d’ingénieur qui a financé son armure, et les sert jusqu’à sa mort. Voire même après car on raconte que des ingénieurs ayant versé dans la nécromancie parviennent à amalgamer l’esprit d’un mort à son ancien golem, qui devient ainsi autonome et immortel. Cette pratique étant en théorie interdite il est difficile de dire si elle existe réellement. Au pire, la guilde trouvera sans trop de difficulté un autre soldat agonisant pour remplacer l’ancien et le cycle reprendra.

Les golems d’acier, en plus de leur force, sont capables de transporter des armes qui seraient trop lourdes pour un homme seul, comme des canons légers et des lance-flammes. Ils coûtent une véritable fortune et les plus aboutis sont vénérés par les post-humanistes comme les plus grandes réussites de l’esprit humain.

One thought on “Golem d’acier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *