Moines baptistains

Si on excepte la décapitation du roi, la décision du directoire qui a le plus frappé les esprits du monde fut la confiscation de la quasi totalité des biens de l’église. Autrefois une des organisations les plus puissantes de France elle est réduite à la misère et à la clandestinité car la simple prêtrise du catholicisme est en passe de devenir illégale, à al grande colère des paysans.

Au milieu de ce drame une confrérie a échappé à toutes les sanctions. Officiellement c’est parce qu’il s’agit d’un groupe pauvre qui prône l’isolement. Mais personne n’est dupe. Si les baptistains sont toujours libres d’exercer librement leur foi et leur modeste prosélytisme c’est parce que personne n’oserait s’attaquer à eux. Ce n’est pas qu’ils soient violents. Leur doctrine est une des plus pacifiques qui soient. Mais si on les surnomme les immortels c’est pour une bonne raison. Attaquer un baptistain est un acte auquel même un  fou renonce car il attire immanquablement les pires calamités sur celui qui le commet. Parfois l’agresseur brise tous les os de son poing sur el corps du moine qui semble n’avoir rien senti. Parfois l’arme à feu utilisée explose. On a même vu des cas où la foudre frappait un bandit ignorant qui s’apprêtait à attaquer un moine. Même dans les rares cas où un homme a réussi à tuer un baptistain, son destin est scellé. Les pires catastrophes s’acharneront sur lui. Il perdra famille, richesse, même ses membres un à un jusqu’à une mort misérable.

One thought on “Moines baptistains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *