Lucien Voltaire

Lucien Voltaire se définit comme un écrivain plaisantin et érudit. Mais pour les hommes de pouvoirs d’Europe c’est un redoutable propagandiste pamphlétaire. Sous el couverte de textes, pièces de théâtre et dialogues divers il aborde religion, politique et philosophie avec une verve et une violence que dissimule à peine les plaisanteries dont il les entoure. Malgré cela, son charme lui a toujours valu invitations et soin des grands de ce monde et il a séjourné dans de nombreuses cours tant qu’on trouvait encore ses insolences amusantes. Depuis la grande révolution cela a bien changé. Beaucoup l’accusent d’avoir en partie causé la guerre en raillant autorité et religion. Même les révolutionnaires qui sont pourtant assez alignés sur ses doctrines se méfient de lui car son tempérament joyeux et on incitation à la jouissance va à l’encontre du devoir à la partie avant tout qu’ils prônent en toute circonstance. Il a donc réagi avec l’esprit qui le caractérise en se cachant dès que les choses commençaient à se corser. Ses capacités surhumaines au baratinage et au mensonge lui permettent pour l’instant d’échapper à tous ses ennemis et même de rendre public de temps à autre un pamphlet selon son inspiration du moment.

Selon toute logique il a quitté la France depuis longtemps et s’est abrité en angleterre ou aux États-unis. Mais Lucien, l’homme aux cent mille ennemis, est-il homme à agir raisonnablement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *