Arcachat

Les arcachats sont des créatures très rares au point que peu croient réellement à leur existence. Leur nom et leurs caractéristiques sont pourtant universellement connues tant ils sont semblables aux chats physiquement. Rares sont donc les personnes n’ayant pas au moins cru en reconnaître un en voyant un chat de gouttière agressif au regard particulièrement pénétrant. Pourtant en y regardant de près, quand on a déjà vu un arcachat, on les reconnaîtra immanquablement jusqu’à la mort. Bien sûr leur regard vert-jaune brillant est caractéristique. Bien sûr ils sont très agressifs et d’une agilité incroyable même pour des chats. Mais ce n’est pas ainsi qu’on les reconnaît. Leur vrai pouvoir réside dans leur magie mentale redoutable qui les enveloppe d’une aura angoissante même pour le plus coriace des épurateurs. Il leur suffit d’une inflexion de volonté pour soumettre un humain à leur bon plaisir ou, selon leur humeur, pour les plonger dans une profonde terreur. Leur seule faiblesse est l’instabilité de leurs émotions ainsi que leur cruauté qui les pousse parfois à agir au contraire de leur intérêt. On a ainsi déjà vu un arcachat qui avait complètement soumis une riche héritière qui croyait être sa maîtresse. Il a progressivement éliminé tous les autres animaux de compagnie qu’elle possédait pour être le seul bénéficiaire de sa maison et de ses richesses. Les habitants du village même le craignaient. Sentant confusément  qu’il était contre-nature qu’un animal soit traité aussi princièrement, et que la maîtresse de maison devait avoir eu l’esprit volé par la créature ronronnante. Mais un jour, alors qu’il s’était habitué à ce train de vie princier et ne sortait presque plus de la maison,, une crise de rage l’envahit parce que que la malheureuse vieille avait renversé sa nourriture sur son coussin de soie. Il bondit sur elle, la tua, moitié par ses dents, moitié par une terrible décharge de terreur mentale, puis il la mangea. Il fut forcé de fuir dans la froide forêt avant que les villageois n’apprennent ce qu’il avait fait et ne le poursuivent. À la découverte du corps certains avancèrent qu’elle avait du mourir de mort naturelle et que le chat n’avait fait qu’agir en animal en la mangeant. D’autres furent persuadé qu’il était responsable de cette mort. Quoiqu’il en soit le chat avait disparu et ne revint jamais.

De telles histoires répandant régulièrement la paranoïa envers les chats. Des massacres de chats ont ainsi eu lieu ici ou là. Ils sont néanmoins très rares et surtout complètement inefficaces car les pions d’arcachats, qui s’en croient propriétaires, préféreront mourir que de le livrer.

Les arcachats sont probablement éternels. On peut retrouver leur trace jusqu’à l’Égypte ancienne. Ils sont d’une fierté extrême. Ainsi ils exigent des kilomètres carrés de territoire personnel qu’ils interdisent à tout autre arcachat. On en verra ainsi rarement deux dans la même ville sans qu’un combat se déclenche. Les humains seront alors utilisés comme pions par l’un et l’autre jusqu’à ce que le plus faible soit tué ou, plus souvent, abandonne la partie. Toutes ces caractéristiques font qu’ils sont naturellement extrêmement difficiles à dénicher, et encore bien plus durs à attraper.

 

One thought on “Arcachat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *