L’église de la Volonté

L’église de la volonté est une secte née parmi les chrétiens catholiques et qui a une certaine sympathie pour le christianisme, mais dont le système de croyance et l’attitude par rapport à la vie est très différente. Ils considèrent en effet que le fond de toute est une Volonté éternelle et inaltérable qui consume tout. Cette Volonté n’est pas réellement un dieu et les fidèles ne la vénèrent pas. Il ne s’agit pas de la volonté de type humaine seulement mais de toute action positive. Ses manifestations les plus courante et les plus puissantes sont les forces naturelles comme la gravité ou le magnétisme. La volonté humaine bien que moins puissante est considérée comme un degré de Volonté subtil et complexe qui est en un sens la plus belle réussite de la Volonté. Elle souhaite donc sans cesse recréer des humains puis les maintient en vie et en mouvement pas des besoins qui n’ont jamais de fin.

La vie est donc pour les fidèles de la Volonté un piège, un lieu de souffrance quasi permanente. Le plaisir n’étant que le soulagement, souvent bref, d’une souffrance extérieure. Dans ces conditions l’attitude la plus courante chez les adeptes de la volonté c’est de la rejeter, de renoncer le plus possible à la vie sans forcément se suicider. Et de combattre ses tentations. Bien qu’ils ne croient pas en Dieu ils ont donc un profond respect pour le christ et les doctrines de renoncement de l’église. Les saints chrétiens sont donc des figures sacrées pour eux aussi ; et les renonçants, c’est à dire l’ordre des moines qui renoncent à la Volonté, aspirent tous à devenir un équivalent à Saint François d’Assise. De plus, une de leur plus importantes doctrine est celle de l’unité de la volonté et de sa présence en chacun de nous. Cette unité nous étant cachée par notre individualisation. L’amour inconditionnel prôné par le christianisme leur est donc d’autant plus noble que pour eux l’autre est, au fond, eux-même.

Si il n’y avait que cette vision de renoncement dans l’église de la volonté le monde s’en accommoderait très bien. Malheureusement leur vision très négative de la vie a amené de nombreux croyants à des thèses bien plus radicales. En particulier au fait qu’il serait bien mieux que l’univers n’existe pas. Ou du moins que les humains disparaissent pour que la plus grande partie de la souffrance prenne fin et que ceux qui perçoivent le mieux ce monde terrible n’en fassent plus partie. Ils vont même jusqu’à croire que la disparition de la créature la plus élaborée et seule capable de se représenter l’univers entrainerait sa disparition. Les plus nombreux de ces extrémistes se contentent de refuser toute reproduction de l’espèce et prêchent une abstinence absolue. Mais d’autres passent à l’action et ont pour unique objectif d’exterminer le plus d’humains possibles, en n’ayant aucun intérêt même pour leur propre vie. Et comme si cette pensée n’était pas suffisamment effrayante en soi, ils ont développé une forme de miracles basés sur la volonté très apparentée à la magie. Par là ils sont déjà très aptes à manipuler les envies des humains et animaux mais ce n’est pas tout. Comme la volonté dont ils prétendent prendre le contrôle n’est pas seulement celle des humains mais aussi celle des puissances naturelles ils sont capables d’actes de destruction massifs. Ces êtres sont évidemment tellement dangereux qu’ils sont systématiquement abattus à vue par les forces de l’ordre de tous les pays où la secte se trouve. Et naturellement la secte elle-même a souvent à pâtir des actes de ces illuminés. Plus d’un lynchage de fidèles de la Volonté, plus d’un brûlage d’église a déjà eu lieu. La secte continue tout de même d’exister, sans doute car ses fidèles sont par leur croyance même prêts à endurer les pires privations et souffrances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *